L’abstraction parisienne

Modem, Debrecen - Hongrie

ActualitéDu 6 octobre 2021 au 30 janvier

En 1930, Paris est devenue la capitale européenne de diverses tendances non-figuratives ainsi que celle de l’art abstrait, et un pôle international d’avant-garde. Parmi les groupes qui y fleurissent l’un d’entre eux, Abstraction-Création, établit en 1931 par Auguste Herbin, Jean Hélion et Georges Vantongerloo, en est un des plus actif. Rapidement il devient le ralliement d’artistes toutes nationalités confondues, couvrant près de 20 pays, dont l’activité joue un rôle clé dans les mouvements progressistes du moment.
Ce groupe se défini par deux entités de l’abstraction, celle de l’abstraction non figurative qui regroupe une entité biomorphique et l’autre entité regroupant la géométrie. N’ayant aucun soutien institutionnel, ce groupe a malgré tout réussi à financer la parution d’un journal et la création d’une galerie. Des recherches démontrent que les membres du groupe ont sollicité des collectionneurs de renom des hommes d’affaires pour atteindre leur but. La galerie ouvre ne 1934 et le journal parait 5 fois.

Pour plus d’information c’est ici

César Domela

César Domela

Relief construction 13B 1937
Cuivre, laiton, plexiglass et bois
73 x 73 cm

L’abstraction parisienne . Modem, Debrecen - Hongrie