Art Paris

Grand Palais stand C16

ActualitéDu 10 au 13 septembre

Nous espérons sincèrement que vous et vos proches êtes en bonne santé, que l’été fût reposant. Nous traversons une période difficile, mais cela ne doit pas arrêter nos envies, nos projets. Nous devons maintenant vivre avec cette situation et nous adapter. Pour cette raison nous avons décidé de faire face et relever le défi de participer à Art Paris.

Cette année notre stand s’articulera autour de deux axes principaux : Auguste Herbin « les volutes » présentée à la galerie cet automne et notre exposition présentée actuellement à la galerie « géométrie sensible ».

L’exposition « Les volutes d’Auguste Herbin (1882-1960) » a suscité le plus vif intérêt. Nos visiteurs et collectionneurs ont découvert une autre face de ce grand artiste, moins connue, dont Serge Lemoine écrit :

« A-t-on suffisamment noté que ce dernier changement s’effectue à partir de 1925 par le biais de sujets tirés de la réalité, de plus en plus transposés et stylisés au point de n’être plus reconnaissables, comme le montre la composition Le petit bonhomme et l’âne, datée de 1926, où pourtant tous les éléments du point de départ demeurent présents : l’animal, son conducteur, le paysage, le sol et le ciel ? Il faut aussi noter que l’ensemble est traduit dans un seul langage : celui des courbes. Herbin ne va pas le quitter jusqu’en 1942, c’est-à-dire pendant une période de 17 années, riche de plus de 180 tableaux ».

Pour ceux et celles qui n’ont pas eu la chance de voir cette exposition, nous proposerons une sélection d’œuvres de cette période sur notre stand.

Nous ferons un écho à l’exposition en cours à la galerie, où sont proposées les œuvres de trois peintres et un sculpteur. Jean Deyrolle (1911-1967), Emile Gilioli (1911-1977), Jean Leppien (1910-1991) et Alberto Magnelli (1888-1971). Ces quatre artistes font partie des fondamentaux abstraits européens, chacun dans leur style et Domitille d’Orgeval, historienne de l’art nous a présenté ces liens invisibles qui les unis.

Nous n’oublierons pas de vous dévoiler quelques belles œuvres de nos artistes contemporains, Renaud Jacquier Stajnowicz dont le travail récent revient sur le monochrome et la fracture. Moon-Pil Shim, qui avait été sélectionné en 2016 à Art Paris pour animer à la tombée de la nuit, la façade du Grand Palais, dont nous proposerons les derniers travaux.

Dans l’attente du plaisir de nous revoir, soit sur notre stand soit sur rendez-vous à la galerie, nous vous adressons notre amical souvenir.

Diane Lahumière et l’équipe de la galerie

vue_apaf_20_1-2.jpg
vue_apaf_20_2-2.jpg
apaf_20_vue_3-2.jpg

Art Paris . Grand Palais stand C16