Hans-Jörg Glattfelder & Martin Willing

Métaphores et ondulations

Exposition passéeDu 27 mai au 9 juillet 2016

Art concret, on le sait, rime avec géométrie. En y introduisant les idées de la géométrie non-Euclidienne, Hans Jörg Glattfelder a élargi sans doute le domaine de cet art. Ses œuvres se construisent sur des perspectives contradictoires qui poussent l’observateur à réfléchir sur l’acte même de la perception. L’espace courbe décrit par la nouvelle géométrie n’est perceptible que dans des dimensions sidérales, donc Glattfelder crée ce qu’il appelle les métaphores ; avec la notion de métaphore il a introduit encore un topos très discuté dans l’art concret. Il soutient pourtant que le réfèrent de la métaphore est dans le concret.

Martin Willing pousse loin ses recherches pour défier les lois de la physique, inspiré des rythmes naturels comme ceux des vagues. Il travaille les métaux pour qu’ils vivent un mouvement qui leur est propre, ils sont découpés, pliés, cintrés, souvent d’un seul tenant. Le vent ou un effleurement de la main, déclenchent une ondulation, qui dévoile un univers proche de la danse. Notre œil suit le va et vient de ces sculptures aux formes géométriques, et vit l’essoufflement de l’énergie à l’heure de son retour au calme.

vue_1-4.jpg
vue_3-3.jpg
vue_2-3.jpg

Hans-Jörg Glattfelder & Martin Willing. Métaphores et ondulations