Le noir vous va si bien

Avec : Ode Bertrand, Charles Bézie, Andreas Brandt, Geneviève Claisse, Jean-Gabriel Coignet, Jean-François Dubreuil, Jean-Michel Gasquet, Hans-Jörg Glattfelder, Gottfried Honegger, Jean Leppien, Aurelie Nemours, Yves Popet, Henri Prosi, Moon-Pil Shim et Victor Vasarely

Exposition en coursDu 6 septembre au 8 octobre

Le noir c’est l’élégance, une couleur qui n’avoue pas son nom, un rien qui habille, mais un tout qui reste intemporel, une teinte de l’origine.

Une non couleur, addition des autres couleurs, qui révèle la lumière, cerne les formes et contraste les couleurs. Beaucoup d’artistes se sont essayés à l’exercice du noir, certains parce qu’ils y trouvaient l’épure et la simplicité, d’autres parce qu’il leur permettait d’aller à l’essentiel, et pour citer Matisse : le noir est une couleur en soit, qui résume et consume toutes les autres.

Chaque artiste le décline à sa façon, Charles Bézie l’énumère tandis qu’Aurelie Nemours le sublime touche par touche. Jean-François Dubreuil le photographie et Ode Bertrand le transcende. Henri Prosi le repose et le recompose, Yves Popet le rend velouté. Moon-Pil Shim le lacère et l’enferme, Jean Leppien le sculpte et le confronte. Hans-Jörg Glattfelder le met en perspective et Jean-Gabriel Coignet lui donne de l’allure. Geneviève Claisse le rend élégant, alors que Jean-Michel Gasquet le rend présent. Gottfried Honegger le met en relief, tandis que Renaud Jacquier-Stajnowicz le fait entrer dans le mouvement. Andreas Brandt le statufie et Victor Vasarely le cinétise.

Voilà un instantané rapide des œuvres de tous ces artistes présentées dans l’exposition, alors le noir c’est une aventure visuelle presque charnelle, mais c’est aussi la sensation d’un absolu.

Geneviève Claisse

Geneviève Claisse

Jazz 1966
acrylique sur toile
120 x 120 cm

Le noir vous va si bien. Avec : Ode Bertrand, Charles Bézie, Andreas Brandt, Geneviève Claisse, Jean-Gabriel Coignet, Jean-François Dubreuil, Jean-Michel Gasquet, Hans-Jörg Glattfelder, Gottfried Honegger, Jean Leppien, Aurelie Nemours, Yves Popet, Henri Prosi, Moon-Pil Shim et Victor Vasarely