Art Bâle

Hall 2.0 Stand H 8

Exposition passéeDu 15 au 18 juin

Gottfried Honegger est passé nous saluer en juin 2015, nous faisant la surprise de venir nous voir en nous annonçant : « embrassez-moi ! Aujourd’hui c’est mon anniversaire ! », c’était peu avant l’ouverture de son exposition au Centre Pompidou. En septembre 2015 nous prolongions son plaisir et le nôtre, en exposant quelques œuvres choisies à la galerie. Nous ne pensions pas qu’il viendrait, il nous a fait l’honneur et la joie de se déplacer à nouveau de Zürich. Le soir même de son vernissage, la dragée haute, il nous tenait un discours dont il a le secret : la défense de l’art concret, la défense de l’humain face à la globalisation, sa lutte incessante pour des idées réalisables et une humanité qui en deviendrait meilleure, il nous quittait en janvier 2016. Ses paroles ont été suivies, de longue date, d’actes : il a donné à la France avec sa compagne Sybil Albers-Barrier, une collection d’Art Concret à l’Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux (au-dessus de Cannes), crée un espace d’accueil au sein de ce musée, pour que les familles de la région viennent s’enrichir l’œil.
Il nous semblait juste de lui rendre hommage cette année sur notre stand à la foire de Bâle où nous participons pour la 48ième année consécutive. Nous l’entourerons des artistes qu’il a aimé, comme Auguste Herbin (1882-1960), Marcelle Cahn (1895-1981), Jean Gorin (1899-1981) ceux qu’il a soutenu et qui lui ont voués une amitié sans faille. Parmi eux : Hans-Jörg Glattfelder, lauréat du prix Peter C. Ruppert, Jean-François Dubreuil, lauréat du prix Aurelie Nemours.

L’histoire de l’art s’écrit dans les petites lignes comme dans les grandes, c’est ce qui fait l’histoire. Il nous semble que Gottfried Honegger, un artiste concret suisse, fait partie des grands, mais seul le temps nous le dira.

Gottfried Honegger n’est jamais là où on l’attend, allez vous promener sur le port de La Rochelle (Charente-Maritime), tout en haut de la Tour de la Lanterne, dans la galerie (dernier étage à 38 mètres de haut), vous y découvrirez une étonnante installation : au sol une composition en granit et fixée sous le cône de la tour, une longue flèche en aluminium pointée vers le sol, les deux œuvres datent de 1985.

Cette Tour du XII siècle a servi d’amer et de phare, tout comme Gottfried l’est pour toute une génération d’artistes travaillant dans la même veine.

Gottfried en allemand signifie : la paix de Dieu, il est né en 1917 à Engadine, Suisse, petit territoire à dimensions internationales.

Pour visiter le site de la foire c’est ici

Gottfried Honegger No title 1998

Gottfried Honegger No title 1998

150 x 60 x 60 cm
Painted aluminium

ab_17_1-2.jpg
ab_17_2-2.jpg
ab_17_4.jpg

Art Bâle . Hall 2.0 Stand H 8