Sigurd Rompza - Gottfried Honegger

Exposition passéeDu 17 janvier au 1er mars 2014

Dans mon travail la lumière a toujours occupé une place prépondérante. Dans la pratique je teste le changement de la couleur, selon l’exposition de sa surface à la lumière. Une couleur peut apparaître foncée, bleutée ou rosée selon son exposition. L’important est la réaction de la surface et de quelle manière elle reçoit la lumière. Le relief est un support particulièrement adapté à ce genre d’exercice.
Dans leur relation à la couleur, se pose la question de savoir si les Modulations-Couleurs-Lumières sont possibles uniquement avec quelques couleurs franches, des couleurs vives ou sourdes et avec quelle tonalité une deuxième couleur peut être introduite dans la composition ?
Une couleur est toujours dépendante d’une forme, elle ne peut pas être examinée sans support. Les propriétés du relief donnent à la forme toute sa dimension. La couleur n’a de sens que si elle est mise en relation avec les donnés propre au relief.
Depuis un certain temps j’ajoute au phénomène relief, lumière et couleur, une opposition entre mat et brillant, ce qui a pour effet de faire apparaître l’essence même de la couleur (couleur initiale) ou de mettre en évidence sa valeur extrinsèque (couleur changée par la lumière). Ce sont mes propositions visuelles pour le spectateur.
A la vue de ces objets Dietfried Gerhardus expliquait : « Avec ses objets muraux, Sigurd Rompza thématise le regard, en donnant de multiples occasions et prétextes de savoir regarder, occasions, prétextes d’acquérir un savoir sensuel en posant un regard efficace. »

Sigurd Rompza

rompza_65.jpg
Gottfried Honegger - Sigurd Rompza 1er

Gottfried Honegger - Sigurd Rompza 1er

Sigurd Rompza rdc

Sigurd Rompza rdc

Gottfried Honegger - Sigurd Rompza 1er

Gottfried Honegger - Sigurd Rompza 1er

Sigurd Rompza - Gottfried Honegger