Charles Bézie "Suite Fibonacci" et "Fiborythm"

Exposition passéeDu 15 janvier au 26 février 2011

Charles Bézie travaille par séries et depuis 1995 à partir des chiffres. La suite Fibonacci (Mathématicien italien XIIIème siècle) fût le dernier thème abordé dans ses travaux de recherche plastique, donnant naissance à des œuvres construites sur la démultiplication des espaces, délimités par des traits dans un champ vertical ou horizontal. Le développement naturel de sa recherche va l’amener à une nouvelle série qui est le prolongement de la précédente : Les Fiborythms.
Ces œuvres, toujours dans la lignée abstraite géométrique, sont un développement de la Suite Fibonacci. Le rythme cadence les espaces vides et le trait se fait de plus en plus large, jusqu’à devenir carré. De plus en plus saccadé le rythme rapproche les quadrilatères et en les étirant il crée une forme continue. Le rythme est né !
L’œuvre s’imprègne d’un mouvement courbe, Charles Bézie trouve un nouveau souffle dans la composition en alliant le rythme au développement du trait qui se mue progressivement en bande syncopée. L’œil découvre d’abord le mouvement courbe dans son ensemble avant d’en mesurer le subtil fonctionnement.
L’art abstrait ‘géométrique’ a évolué tout au long du 20ème siècle, certains pensent que cette tendance a encore des développements à venir, Charles Bézie est de ceux-là.

Fiborythm n°1549 2010

Fiborythm n°1549 2010

A/T 80 X 82 cm

N°1531 2009

N°1531 2009

Acrylique sur toile
80 x 78 cm ;

N°1246 2001

N°1246 2001

Acrylique sur toile
100 x 44 cm ;

Charles Bézie "Suite Fibonacci" et "Fiborythm"